Et si ?

Et bien, j’ai eu du mal à le pondre, cet article. Difficile de dire pourquoi : le roman en question (Le complot contre l’Amérique, de Philip Roth) m’a probablement peu inspiré, ou bien j’ai juste manqué de concentration à chaque fois que je me suis mis derrière mon clavier. En tout cas voici le résultat, je n’en pas totalement satisfait mais j’ai envie de passer à autre chose.

« Je m’en fiche comme de l’an quarante » : voici-là une expression qui n’a jamais manqué de me surprendre. Car au fond, 1940 a tout du funeste, et on aurait bien tort de s’en désintéresser complètement. Cela dit, 1940, c’est l’année de naissance de Bugs Bunny, mais aussi l’élection de Franklin Delano Roosevelt pour un troisième mandat en tant que Président des Etats-Unis. Or, dans le livre qui nous intéresse ici, Le complot contre l’Amérique, il y a un hic : ce n’est pas Roosevelt qui est élu cette année-là, mais un aviateur.

Du coup, nous avons affaire à une uchronie : la véracité historique du roman de Philip Roth s’arrête en 1939 pour laisser ensuite le récit examiner « ce qui aurait pu être » si Charles Lindbergh, car c’était lui, s’était retrouvé président en 1940. Le choix de Lindbergh n’est pas spécialement fantaisiste car, s’il ne s’est jamais présenté contre Roosevelt aux élections, il a bel et bien été le leader du mouvement America First (isolationniste, anti guerre), non sans avoir reçu la médaille de l’ordre de l’Aigle germanique de ce bon vieux Göring.

En fait, même si l’ennui a parfois pointé le bout de son nez, je garde un bon souvenir de la lecture de cette uchronie pas vraiment typique. C’est un peu comme si Philip Roth avait voulu jouer à se faire peur, s’inventant une enfance possible non pas influencée par ses propres choix mais par ceux des citoyens de son pays. Le récit est en fait centré sur la famille de l’auteur (qui est aussi le narrateur), la famille Roth, dont l’existence et la vie quotidienne sont bouleversées par la politique de l’administration Lindbergh. Il s’agit donc non seulement d’une uchronie, mais AUSSI d’une espèce d’autobiographie rêvée, ou plutôt cauchemardée. En revenant sur son enfance, l’auteur s’attarde d’ailleurs assez souvent sur des détails qui paraissent anodins, l’évolution globale de la situation restant en toile de fond.

Finalement, il me paraît important de signaler qu’il s’agit d’un roman tout en nuances. Sa couverture affiche crument une croix gammée, mais le récit évite en général tout manichéisme, ce qui lui donne un caractère plausible agréable. Ce n’est pas une Amérique nazie qui nous est dépeinte, mais une Amérique tentée, un peu paumée, voire manipulée, mais aussi divisée en diverses franges de population… le tout vu à travers les yeux d’une famille juive elle-même confrontée à ses propres conflits internes. Ouaip : les nuances, y’a que ça de vrai.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Publié dans Bouquins | Marqué avec , , , , | 8 commentaires

8 réponses à Et si ?

  1. Steffi dit :

    Thanks for helping me to see things in a dinfreeft light.

  2. http://www./ dit :

    Hey Ally,I think guys need to ask “how am I going to lead this girl to love Jesus more?” If a guy doesn’t have that question answered he isn’t ready to date.Thanks for blogging,Hans

  3. http://www./ dit :

    I told my grandmother how you helped. She said, « bake them a cake! »

  4. http://www./ dit :

    Snooty? I would say the word is Patrician. The top actually looks great with jeans, I think you exaggerate your problems with them to make us 'dowdier' mortals feel better ;-)Great parcel from Vix, but how infuriating to be missing one from Kylie, she's so great at them. I hope it turns up soon.I have every faith that you will be wowing us with a Butterick frock any day now.x

  5. http://www./ dit :

    Information is power and now I’m a !@#$ing dictator.

  6. http://www./ dit :

    This is the penalize DA Winston: Separation of powers | Daily Camera: Letters to the Editor diary for anyone who wants to move out out virtually this message. You mark so some its almost exhausting to contend with you (not that I real would want…HaHa). You definitely put a new twirl on a theme thats been typewritten virtually for eld. Metropolis poppycock, just majuscule!

  7. Tiens ? La popularité d’une page/d’un site n’est pas uniquement lié aux nombres/qualité des backlinks ?C’est assez bizarre, moi pensais que twitter et facebook n’avaient pas d’intérêt (les liens étant en nofollow).

  8. the followers of "peace and tolerance" are causing more mayhem again. didn't Enoch Powell warn of this? I read his speech on the Uniform of Colour and the one referred to as "rivers of blood" speech and marvel that no one wanted to listen to his warnings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *