Légumes et contrefaçons, sous le soleil

Čau,

Si j’avais une autre observation à formuler, ce serait celle-ci : les chats sont vraiment des couillons. A vrai dire, je n’ai jamais vraiment vécu dans une grande ville ou dans une capitale, donc mon observation est probablement biaisée, mais en un peu moins d’un mois je n’en ai pas encore vu le moindre se balader sur un trottoir ou fouiller une poubelle. Pas un. Il paraît qu’ils restent cloîtrés chez eux, dans le centre et alentours tout du moins. Ou alors ils ont peur des chiens, mais je voudrais savoir ce que ces derniers leur ont fait pour leur inspirer une telle terreur.

Vue de ma fenêtre, enfin ouverte sans risque de geler dans l'heure

A part ça, aujourd’hui il a fait très beau une bonne partie de la journée (là ça commence à se couvrir), et ça commence vraiment à sentir le printemps. Du coup ce matin, malgré la fatigue, on s’est mis à la recherche d’un marché aux puces censé se trouver dans les environs de mon quartier, mais sans succès. A la place, nous sommes tombés sur une espèce de marché permanent dont chaque échoppe semble identique et tenue par un vietnamien. D’ailleurs, le fait que chaque échoppe soit identique serait encore supportable si elles ne transpiraient pas un tel mauvais goût. Heureusement, un marché aux fruits et légumes se tient juste à côté, c’était déjà plus sympa (j’y ai acheté des poires, des carottes et des oignons rouges, comme ça vous savez tout).

Le feu rouge maléfique, dont l'objectif principal semble être de faire patienter les piétons le plus longtemps possible

Pas facile de se lever ce matin cependant, car hier soir se tenait une « corridor party » au fameux Hostivar building, le dortoir où sont normalement logés les étudiants erasmus, et que j’ai préféré éviter après en avoir lu et entendu des descriptions peu élogieuses. J’avais cependant envie de voir de moi-même de quoi il en retournait, et ça m’a paru être la bonne occasion. Dans les faits, les bâtiments en question se tiennent à environ une demi heure du centre (et à une heure de ma fac, d’ailleurs), et ne transpirent pas forcément la gaieté. Quant à l’intérieur, je ne pense pas démentir la réalité en disant que c’est plutôt exigu. Cela dit, l’expérience de boire des bières avec plein d’erasmus entassés dans un couloir était amusante et l’ambiance sacrément bonne, même si la prochaine fois je prendrai le supplément oxygène.

L'église Saint Antonin, derrière les câbles de tram de la Strossmayerovo Náměstí

Avant ça, j’ai enfin été au musée du communisme. La visite était intéressante et donne une certaine idée de la vie sous le communisme. J’ai été plutôt impressionné par certaines vidéos d’époque (surtout celles de la révolution en 1989, les images ont d’ailleurs un fort parfum d’actualité). Par contre, même si la boutique de souvenirs est rigolote, je vais plutôt tâcher d’en trouver des plus authentiques et moins chers. Enfin, pour continuer mon retour en arrière, je dirais que le concert d’Efterklang à la Meetfactory jeudi dernier était très sympa. La Meetfactory est une salle de soirée et de concerts malheureusement un peu excentrée par rapport au centre, mais le trajet en vaut la peine. En plus, ils y servent de la bière spéciale, notamment la très bonne « Raketa ». J’ajouterai à ce propos qu’il y a vraiment moyen de trouver des bonnes bières ici et que les bières belges n’ont semble-t-il pas le monopole du bon goût. J’ai aussi dégusté une délicieuse bière hollandaise, la Columbus, dans un bar à bières spéciales où j’ai aussi eu la joie de boire de la Barbar, sachant qu’ils ont aussi de la Westmalle Triple par exemple.

Bon, c’est pas tout ça mais il faudrait que je… travaille. Argh. Na shledanou.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Ce contenu a été publié dans Carnet de vieilleries, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Légumes et contrefaçons, sous le soleil

  1. Clovis dit :

    Je sens que tu vas nous faire chier avec tes bières d’outre-Belgique =D, qui seront de toute façon introuvables ici ! Mais c’est vrai que ça a l’air bon, raaaaah BIEEEEERREEES !

  2. Alain dit :

    Une BONNE bière hollandaise ? Je n’en cfrois pas UN SEUL mot !
    Une bonne bière tchèque : OK, vu Pilzen…
    Tintin : ne cherche surtout pas d’album (fut-ce en Tchèque) ! Par contre, un objet typiquement « Syldave » (Ottokar II, etc.) …
    Prenant celle de Mozar (le chien), je te laisse.
    Bonnes dégustations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *