Tout en toussant

Dobry den, hello, bonjour, hej, hallo, ciao, hola, etceatera…

Il fallait bien que ça arrive, mon petit corps fragile n’aurait pas pu tenir plus longtemps à un tel rythme : me voilà malade. Une petite crève, rien de grave. Ce qui est bien, c’est que je peux dire à peu près exactement quand je l’ai chopée : vers 3h du matin ce samedi, en attendant un tram de nuit que j’ai raté à la seconde près (et quand tu rates un tram de nuit à la seconde près, tu es bon pour une demi heure de plus d’attente… dans le froid). Enfin la soirée qui précédait en valait la peine, du style bien tranquille dans un appartement peuplé de gens cools, (quelques princes et princesses, des guitaristes américains, une licorne…), de Svijanys en boueille et de vinyles de bon goût (un des américains, prof d’anglais, m’a d’ailleurs signalé qu’en anglais je devais dire « pieces of vinyles » en désignant les objets en question). Quant à l’après-midi, il fut consacré à marcher doucement mais longtemps dans la ville, histoire de s’orienter encore un peu mieux et de découvrir de nouveaux endroits (voire de prendre quelques photos par ci par là).

Ce métronome géant est situé dans le parc Létna, tout près de chez moi (une de mes prochaines choses à faire est d'ailleurs de m'y balader). Il fut construit en 1991 sur le socle d'une statue de Staline détruite en 1962.

Je ne voudrais pas faire l’impasse sur le fait que, la veille, donc vendredi, le Prince du Danemark a aidé, dans sa grande magnanimité, son serviteur à préparer un repas typiquement danois à quelques convives dont j’ai eu l’honneur de faire partie. J’ai particulièrement apprécié ce qu’ils appellent des « fricadelles » qui, au contraire des horreurs belgo-françaises si bien décrites dans Dikkenek sont, là-bas, de délicieuses boulettes de viandes farcies d’ail, oignons, et autres trucs bons.

Située dans le quartier de Žižkov, cette tour de télévision datant de l'époque soviétique présente la particularité d'être escaladée par des espèces de bébés géants.

Enfin, dimanche, malgré ma nouvelle amie la crève, je n’ai pu dire non à la proposition d’une petite virée à l’opéra, comme ça pour le fun, et pour environ 10€ (pour ce prix, évidemment, on n’a pas les meilleures places, mais quand même : 10€). Jamais je n’avais mis les pieds à l’opéra auparavant et je suis donc totalement néophyte dans le domaine, mais cette représentation de Don Giovanni était très impressionnante, ça valait la peine d’être vu, même du plus haut balcon. Pour la petite histoire, c’est à Prague qu’il fut représenté pour la toute première fois, en 1787. Coup double ce soir-là car, pour compenser ce trop-plein de culture, nous avons fini la soirée au McDo où j’ai totalement par hasard découvert le Musée du Communisme, très bien caché derrière le bâtiment, à côté des toilettes. Trop tard pour le visiter, mais c’est pour bientôt.

Une synagogue. A Prague c'est comme ça, tu peux pas faire 100m sans voir un bâtiment magnifique.

Sur ce, à bientôt !

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Ce contenu a été publié dans Carnet de vieilleries, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Tout en toussant

  1. Tolga dit :

    Cette tour de télévision est abracadabrantesque(^^), on dirait un ballon gonflable sorti tout droit de l’imagination de d.adams..

  2. Catherine dit :

    C’est parti pour une découverte, pas à pas, de cette belle ville, j’y entre à ta suite et cela promet d’être tout à fait passionnant. Soigne-toi bien!

  3. Tolga dit :

    Re!

    J’utilise ton blog pour t’encourager à écouter le nouvel album de Lykke Li – Wounded Rhymes..!! !! !! !!

    Et bon rétablissement… :)

  4. Clovis dit :

    Effectivement… Cette tour de télévision est géniale. Et malsaine.

  5. Lisa dit :

    Wouaw le métronome ! Il fonctionne? Prague doit mourir sous ses tics-tacs retentissants, non?
    Tu voudras bien le ramener à la maison? Le mien n’est pas génial.
    Bisous

  6. Maman dit :

    Arnaud à l’opéra, Arnaud et le Prince du Danemark, Arnaud rate son tram, Arnaud a la crève…
    On dirait un remake des Martine…
    Soigne-toi bien, bisous de loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *