Prise de contact

Me voici donc à Prague, en ce dimanche de février, après un vol sans encombre qui m’a paru très court. Première constatation : y caille. Il fait 0 degré, ainsi que l’indique mon PC, et il neige doucement. Je ne peux pas cacher que ça fait extrêmement bizarre d’être ici et que, forcément, ça donne un peu le cafard. Bien sûr, le temps plutôt maussade et le fait que je sois très fatigué (pas moyen de fermer l’œil cette nuit, ni même cet après midi pour faire une sieste, sachant que j’étais déjà fatigué hier matin) n’aident pas, mais ça ne durera pas et ça ira normalement très vite mieux.

Grâce à ma « buddy » (en français je dirais ma marraine) Michaela, qui m’a très gentiment et efficacement guidé, j’ai pu vite me rendre à l’appartement dans lequel je vais vivre, mais je vais devoir attendre vendredi pour m’y installer réellement. De toute façon, la semaine d’orientation devrait passer assez vite, je me suis inscrit à la plupart des activités et j’espère y faire de chouettes rencontres (après tout c’est pour ça que je suis là). Toujours est-il que l’appartement me paraît très sympathique, les chambres sont immenses, mais j’ai hâte d’en avoir une à moi pour y mettre un minimum de désordre, parce-que là ça résonne quand je tape au clavier, ce qui fait un drôle d’effet. De plus, le quartier semble agréable, il y a un parc juste à côté, quelques cafés, un supermarché à 5 minutes à pieds, une superette à proximité si j’ai vraiment la flemme de me bouger, et un arrêt de métro tout près également pour rejoindre le centre-ville en 10 minutes. Je prendrai des photos bien sûr, mais ça devra attendre que la batterie de mon appareil soit rechargée, et surtout que le temps soit moins sombre.

Bref, après ce rapide état des lieux, je vais aller visiter la ville sans trop tarder en espérant ne pas y finir congelé et/ou endormi sur un trottoir. A la prochaine, avec des infos moins fragmentaires et des photos.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Ce contenu a été publié dans Carnet de vieilleries, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Prise de contact

  1. FTB dit :

    Yeah, n’hésite pas ami belge à partager et à nous donner tes impressions, pour l’avoir vécu aussi , ne t’inquiètes cette impression de flottement, ce « mais merde pourquoi je suis là au milieu de l’inconnu moi ?  » , ca passe très vite, surtout quand tu es plus dans le jet lag ou autre fatigue, tu vas prendre tes marques, découvrir tes cafés préférés, parler avec des gens géniaux et respirer tellement de nouveaux trucs, mais ca c’est pour plus tard :)

  2. Maman dit :

    Je partage l’avis de ton copain ci-dessus qui semble bien connaître l’expérience que tu vis.
    Prends ton temps pour faire connaissance avec ta nouvelle vie et de nouveaux copains en gardant à l’esprit que Rome ne s’est pas fait en un jour et que tout vient à point à qui sait attendre…
    Bisous, fais de belles découvertes!

  3. bouchez dit :

    :-))) j’aime le commentaire précédent ! oui le « merde, qu’est-ce que je fous ici ?… », d’office tu te le dis !!!! :-)))
    rooohhh tu vas voir tous les souvenris !!!! mais ça, tu le sais déjà !
    que tout se passe bien cousin ! ;-)

  4. Catherine Bouchez dit :

    Coucou Arnaud,
    J’espère que tu as passé une bonne nuit réparatrice et que tu es déjà au stade « touriste » dans cette (dit-on) si belle ville « aux mille clochers » ,si je ne m’abuse… Bon , si tu n’as pas le temps de les compter tous aujourd’hui, c’est pas grave, tu as encore un peu de temps devant toi…Heureusement d’ailleurs. Je pense bien à toi et je suivrai ton blog avec beaucoup d’intérêt.
    Gros bisous,

    Catherine

  5. Alain dit :

    Salut Arnaud,
    Je m’suis inquiété à propos de la température, en février, à Prague. Un jour, il y a fait – 27° ! Alors, « zéro », faut te dire que c’est bon. A Prague, au plus la température augmente, au plus il pleut. Ca promet…
    Mais la renommée du printemps de Prague est très connue dans le monde entier.
    Il y est alors tenu un festival musical.
    A en croire un site « officiel » ( http://www.pragueeventscalendar.com/fr/musique/printemps-de-prague-2011-820 ) , ils chantent pareil que nous la Brabançonne : « La, la, lala, la lala, lala lala lalala … » mais avec l’accent !
    Vvement des photos des p’tits chanteurs de Brabançonne à la gueule de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *