Casse-tête post-apocalyptique

anamnèse de lady starAnamnèse de Lady Star, en plus d’avoir un titre compliqué, est un roman français de science-fiction sorti en 2013 et écrit par un couple d’auteurs : Laure et Laurent Kloetzer. Les présentations faites, passons au vif du sujet, lequel s’avère plutôt trouble.

Ce livre nous projette au milieu d’une enquête étalée sur plus de cinquante ans dans un avenir plus ou moins proche, où il s’agit de revenir sur le plus grand attentat auquel l’humanité ait jamais fait face. Réalisé à l’aide d’une bombe d’un genre nouveau (et, pour le coup, vraiment inventif), il a annihilé les trois quarts de l’Humanité et en a réduit une bonne partie à l’état de légumes. En fait, des zombies qui ne disent pas leur nom et néanmoins tout aussi contagieux. Un univers post-apocalyptique et chaotique de plus ? Pas vraiment, en fait. Les survivants ont organisé l’avenir à l’intérieur d’enclaves surprotégées tandis que les coupables encore vivants ont été jugés puis condamnés. Tous ? Peut-être pas. De l’avis de certains, il resterait quelqu’un qui, du coup, serait la dernière personne en possession du moyen d’achever l’Humanité. Elle aurait revêtu de multiples identités et demeure introuvable, faisant de sa traque un travail de longue haleine pour ses poursuivants.

Bonne nouvelle : Anamnèse de Lady Star explore de nouveaux terrains en matière de science-fiction. Il s’attaque à des thématiques très contemporaines et innove également lorsqu’il aborde des sujets plus communs. Par contre, le lecteur doit se préparer à avancer dans un flou ambiant lié à la forme choisie pour raconter cette histoire : des différents textes séparés chronologiquement de plusieurs années et dont le narrateur est parfois difficile à déterminer. La nature même du personnage recherché, une entité multiforme capable de manipuler les esprits, brouille encore davantage les cartes. C’est tout juste si une ligne du temps nous a été accordée en début de livre. De ce fait, le lecteur est presque inévitablement amené à se perdre dans les méandres du récit. Toutefois, les auteurs finissent toujours par céder les moyens de comprendre de quoi il en retourne, comme un quidam lâcherait un morceau de viande à un animal affamé après avoir longuement joué avec.

Si l’histoire et la construction du livre sont ardues mais convaincantes, les personnages s’avèrent par contre trop hermétiques pour susciter la moindre empathie, ce qui est plutôt dommage vu l’originalité de l’univers proposé. Anamnèse de Lady Star est en fait un livre froid et très exigeant avec ses lecteurs, qui repose davantage sur la richesse de son univers que sur ses dialogues. On ne rit pas beaucoup dans ce livre, pas plus que l’on ne s’émeut, mais en contrepartie les thématiques sont traitées avec une réelle intelligence. Je ne suis par contre pas tout à fait convaincu que cela suffise à en faire un indispensable de la science-fiction, même francophone.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Publié dans Bouquins | Marqué avec , , | 2 commentaires

2 réponses à Casse-tête post-apocalyptique

  1. Sylvie dit :

    Très bien écrit, comme toujours. Mais ne donne pas envie de lire le livre, vu la conclusion.Moi qui ne comprend pas vite, je ne me risquerai pas à entamer le bazar. Flou ambiant, méandres du récit, personnages hermétiques, livre froid, on ne rit pas beaucoup, …çà donne pas envie…

  2. Noni dit :

    Merci !

    Ma conclusion est assez mitigée, c’est vrai. Je le conseillerais à ceux qui adorent la science-fiction et l’imaginaire, mais pas vraiment à d’autres. Il vaut mieux être motivé pour se lancer dedans, en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *